VOTRE VIE VOUS APPARTIENT !
AGISSEZ POUR ÊTRE HEUREUX

Analyse des pratiques à Montpellier (Hérault, 34)

square-001

Emmanuelle Malhappe intervient, en qualité de psychanalyste, dans le cadre de l'analyse des pratiques et de la supervision au sein des institutions de Montpellier et de son agglomération.

square-001

Les équipes soignantes qui travaillent dans les institutions (FAM, foyers de vie, foyers occupationnels, lieux d'accueil du handicap psychique et/ou physique, etc.) sont confrontées au quotidien à des situations souvent complexes ou douloureuses.

L'analyse des pratiques propose un espace de parole et d’échange où exprimer les enjeux qui sont mis à l'épreuve (transfert, contre-transfert, projections, identifications, etc.). Elle permet de prendre du recul par rapport aux pratiques individuelles et collectives, de les interroger, de mieux comprendre comment elles s'articulent. L’analyse des pratiques ou supervision, en favorisant l’élargissement de l’expérience, aide les équipes à mieux travailler ensemble pour le bien-être des résidents.

A Montpellier - l'analyse des pratiques, un enjeu de taille

A Montpellier - une psychanalyste aux côtés des institutions

square-002

Chaque institution est unique et riche d'une histoire singulière. L'analyse des pratiques, encadrée par un psychanalyste, permet à la parole de mieux circuler et à chacun de se centrer sur sa fonction afin que l'institution puisse remplir pleinement son rôle thérapeutique.

Le psychanalyste est donc là pour entendre ce que les soignants ont à partager de leur propre vécu professionnel. Il doit tenir le cadre, animer et renvoyer ce qu’il a entendu. Il n’est pas là pour conseiller, mais pour favoriser l’émergence de nouvelles pistes de compréhension. Si le besoin s’en fait sentir, il régule la dynamique de groupe. Son écoute bienveillante facilite la mise en mots, l’expression des émotions et les résonances personnelles.

Emmanuelle Malhappe intervient aussi auprès de résidents psychotiques par la médiation d'ateliers d'écriture thérapeutiques. Plus de dix ans d'expérience l'ont convaincue que l'écriture, parce qu'elle permet l’inscription du réel, peut parfois pallier le manque de symbolisation dont souffrent les sujets psychotiques.

Emmanuelle Malhappe

square-004

Visitez le site de votre psychanalyste plus en détail :

Emmanuelle Malhappe, psychanalyste à Montpellier, intervient au sein des institutions dans le cadre de l'analyse des pratiques et de la supervision.